Page Progress:

L’AT, sa définition

J’ai rencontré Eric Berne un mardi soir en 1958 à sa maison de la Washington street à San Francisco.

Claude Steiner – CAAT n°1

L’analyse transactionnelle (AT) est une théorie de la personnalité humaine, une théorie du comportement  social, et une approche complète de psychothérapie fondée par Eric Berne (1910-1970).

Définition de l’EATA

L’AT est une discipline qu’Eric Berne a élaboré sur plusieurs décennies. Sa définition reflète son évolution.

Théorie de la personnalité

C’est en observant et en écoutant ses patients qu’Eric Berne a développé le concept d’états du moi. Chaque personne possède trois états du moi, symbolisés par trois cercles superposés qui représentent la personnalité. Le concept est développé au chapitre 3.

Théorie de la communication

La transaction est l’unité de communication en AT. Inspiré par la représentation des vecteurs en mathématiques, Berne a symbolisé la transaction par des flèches. L’analyse transactionnelle proprement dite est l’analyse des transactions, c’est-à-dire l’observation de la communication entre des personnes. Le concept est développé au chapitre 4.

Approche psychothérapeutique

Le scénario de vie est un processus qui se développe dans l’enfance. Il explique comment une personne adulte peut répéter des schémas comportementaux anciens. L’AT apporte un éclairage sur ces mécanismes ce qui en fait une approche psychothérapeutique. Ce concept sera développé en salle.

~|icon_cogs~|elegant-themes~|solid

L'AT est une approche systémique

Bien dans sa tête, bien dans son corps. L’AT est une approche systémique, elle prend en compte l’individu dans son ensemble. Les résultats scolaires d’un élève sont peut-être l’effet d’un manque de confiance. Une cheville foulée est potentiellement une façon d’éviter un rendez-vous. Plutôt que de s’arrêter aux symptômes, le praticien accompagne son client dans la compréhension des évènements qui le touchent.

Berne est l’auteur de Structure et dynamique des organisations et des groupes, une approche systémique des organisations. Elliot Fox en a écrit une synthèse intitulée La théorie organisationnelle de Berne.

Question

A quoi sert l'AT ?

Il y a plusieurs réponses à cette question, mais, globalement, nous pouvons dire que l’AT sert à opérer des changements de vie. Berne souhaitait rendre accessibles les concepts d’AT pour avoir un langage commun avec ses patients. Ainsi, l’objectif de changement devient plus concret, plus réaliste.

Un exemple : au cours d’une séance, le coach (ou le thérapeute) explique le concept des états du moi à son  client.  Celui-ci prend alors conscience qu’il reproduit beaucoup de comportements qui lui viennent de son père. Il décide alors d’être davantage à l’écoute de ses propres besoins avant d’agir.