Page Progress:

Les signes de reconnaissance

Berne s’était rendu compte que les stimuli de contact sont nécessaires à la survie physique, et les stimuli sans contact à la survie psychologique.

Samuels – La stratégie des signes de reconnaissance – CAAT 1

L’économie des signes de reconnaissance

Dans son article, “L’économie des signes de reconnaissance”, CAAT 1, Steiner rappelle que les signes de reconnaissance sont autant vitaux que la nourriture. Il fait une analogie avec l’oxygène.

«Imaginons que tout être humain reçoive à sa naissance un masque contrôlant l’apport d’oxygène. Au début, on laisse ce masque bien ouvert : l’enfant peut respirer librement. Mais vient le moment où les adultes qui l’entourent veulent l’amener à agir d’une certaine manière.  Ils ferment alors peu à peu le masque, et ne l’ouvrent plus que lorsque l’enfant a le comportement désiré. Si l’on défend à l’enfant de régler lui-même son débit d’oxygène, il tombe alors sous le contrôle des quelques personnes autorisées à le faire.»

Pour obtenir suffisamment d’oxygène, l’enfant doit se conformer aux injonctions des adultes. Ces directives reçues dans l’enfance ne sont pas immuables. Passez la souris sur les injonctions pour découvrir les permissions.

Injonctions


Ne donne pas de signes de reconnaissance
N'accepte pas de signes de reconnaissance
Ne demande pas de signes de reconnaissance
Ne refuse pas les signes de reconnaissance
Ne te donne pas de signes de reconnaissance

Permissions


Donne des signes de reconnaissance
Accepte les signes de reconnaissance qui te conviennent
Demande des signes de reconnaissance
Refuse les signes de reconnaissance qui ne te conviennent pas
Donne-toi des signes de reconnaissance
Positifs Négatifs

Conditionnels

Faire

Les objectifs sont atteints, félicitations, c’est du bon travail;

Réaction : satisfaction, motivation

Ces outils sont mal rangés, le dossier est incomplet;

Réaction : Recherche de solution, remotivation

Inconditionnels

Etre

Vous êtes ordonné, Vous êtes serviable;

Réaction + : sympathie,
Réaction – : méfiance, suspicion

Vous êtes lent,  vous êtes nul !

Réaction : Rejet, antipathie, frustration pouvant aller au conflit

Chaque transaction est un signe de reconnaissance, cependant Steiner a identifié 4 façons plus spécifiques de donner des signes de reconnaissance et d’en mesurer leurs effets.

Les signes de reconnaissance conditionnels portent sur ce que font les personnes. C’est un feedback sur l’activité.

Les signes de reconnaissance inconditionnels portent sur ce que sont les personnes. C’est un jugement qui peut être très apprécié mais qui peut aussi être suspicieux quand il n’y a pas suffisamment d’intimité entre les personnes.

Les signes de reconnaissance développent la confiance en soi et en l’autre.

À l’âge adulte, chez la plupart des gens, il y a pénurie de signes de reconnaissance positifs. Ils se font si rares que certaines personnes, même quand elles le veulent, n’arrivent pas à les donner pleinement.

Les signes de reconnaissance contrefaits

«C’est un très joli travail, tu vois quand tu veux». La phrase commence bien, cela aurait pu être un signe de reconnaissance positif si la fin n’avait pas détérioré son impact.

Les signes de reconnaissance en plastique

«Ça me fait tellement plaisir de te voir, tu es splendide, magnifique» dit-il en l’étreignant si fort qu’il faillit l’étouffer. Ici, le signe de reconnaissance est démesuré et donc pas crédible. Plutôt que de parler de signe de reconnaissance, il s’agit de «passer de la pommade».

Pour être valable, un signe de reconnaissance doit être sincère, proportionné et gratuit, celui qui le donne n’attend rien en retour.

Les filtres

– C’est un très joli travail.

– C’était facile.

Certaines personnes ont du mal à accepter les signes de reconnaissance alors elles vont les filtrer, ce qui revient à les minimiser.

Notre capacité à donner et recevoir des signes de reconnaissance à l’âge adulte dépend de la quantité et la qualité des signes de reconnaissance données et reçues pendant l’enfance. De même, certains préfèreront les signes conditionnels, alors que d’autres attendront plutôt des signes inconditionnels.

Question

Qui est Belzépha ?

C’est Steiner qui a écrit cette histoire, illustrée par Pef.  Les Chaudoudoux sont des signes de reconnaissance positifs. Ils apportent douceur et réconfort. Au début de l’histoire, ils sont gratuits et abondants. Puis une sorcière, du nom de Belzépha, fait croire à une possible pénurie et met sur le marché des Froids Piquants, signes de reconnaissance négatifs. Ils ne sont pas agréables mais mieux vaut un Froid Piquant que rien du tout. Souvenez-vous, en l’absence de signes de reconnaissance, l’être humain dépérit. Finalement, seuls les enfants, avec toute leur insouciance, se permettent de donner et demander des Chaudoudoux quand ils en ont envie.